Communication du diagnostic du SAGE Isle-Dronne

Pascal Deguilhem, président de la Commission Locale de l’Eau (CLE) du SAGE Isle Dronne a souhaité que l’ensemble des citoyens du bassin Isle Dronne reçoivent cette information. C’est pour cela qu’EPIDOR, diffuse ci-dessous la synthèse de son diagnostic.

Depuis les temps les plus anciens, les rivières ont marqué l’organisation géographique, culturelle, historique et naturelle du bassin versant de l’Isle et de la Dronne. Servant à la fois de frontière, de lien via la navigation, utilisée par les moulins pour sa force hydraulique, réputée pour la pêche, pour se baigner ou faire la fête, les rivières ont été un lieu d’activités humaines diverses. Les rivières ont aussi leur vie propre : elles nous le rappellent en débordant régulièrement. Telles qu’on peut les voir aujourd’hui, elles sont le fruit d’un contexte géoclimatique qui évolue et d’une histoire partagée avec l’Homme.

Les usages et les préoccupations autour de la rivière ont évolué avec le temps. Là où la continuité des cours d’eau se posait essentiellement en termes de navigation, elle implique aussi le rétablissement de la migration des poissons et du transit des sédiments ; le partage de la ressource en eau est devenu un enjeu fort pour garantir l’alimentation en eau potable et de multiples usages, en particulier les activités aquatiques de loisir. La préservation des milieux humides et de l’espace rivière sont essentiels pour conserver un cadre de vie agréable, réduire les risques d’inondations et maintenir la richesse de la biodiversité et des espèces emblématiques telles que la loutre.

L’objectif de la Commission Locale de l’Eau du SAGE* de l’Isle et de la Dronne, présidée par l’Etat, les élus et les usagers, est de trouver les bonnes solutions pour permettre une cohabitation harmonieuse entre l’Homme et son environnement. Actuellement, le SAGE est en cours de rédaction. Le diagnostic qui présente les enjeux autour des rivières de l’Isle et de la Dronne est consultable sur le site www.sage-isle-dronne.fr. Le SAGE devra être achevé en 2018.

*Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux